Jusqu'à 15 % de réduction du 05/04 au 11/04

Nettoyage et plus

Pompe auto-amorçante : comment ça marche et comment utiliser cet outil pratique pour la maison et le jardin ?

18 juillet 2019

BLOG
Pompe auto-amorçante : comment ça marche et comment utiliser cet outil pratique pour la maison et le jardin ?

Vous cherchez un outil valide et fonctionnel pour récupérer l’eau du puits et l’utiliser pour l’irrigation du jardin ou alimenter de petits appareils ? Vous ne le savez peut-être pas encore, mais une pompe auto-amorçante peut vous y aider. Comment fonctionne cette machine et en quoi diffère-t-elle d’une pompe classique ? Pour clarifier et comprendre pourquoi c’est le bon outil pour vous, nous verrons dans cet article ses caractéristiques, ses applications et ses avantages.

Introduction au monde des pompes : ce qu’elles sont et comment elles sont classées

Avant de comprendre le fonctionnement d’une pompe auto-amorçante, prenons un peu de recul et voyons mieux ce qu’est une pompe. La pompe est un outil conçu pour déplacer des liquides et les deux principales valeurs qui déterminent ses performances sont le débit et la hauteur d’élévation : le débit indique la quantité d’eau que la machine est capable de déplacer dans un certain temps ; la hauteur d’élévation, quant à elle, détermine la différence de niveau maximale que le liquide peut surmonter grâce à la puissance de la pompe. Les électropompes – c’est-à-dire les modèles alimentés par un moteur électrique au lieu d’un moteur à combustion – peuvent être immergées ou de surface. Ces dernières diffèrent des premières en ce qu’elles ne sont pas immergées dans le liquide à prélever, mais l’aspirent à travers une conduite d’aspiration. À leur tour, les électropompes de surface peuvent être divisées en deux types : les centrifuges et les centrifuges auto-amorçantes.

Pompe centrifuge et pompe auto-amorçante : leur fonctionnement et leurs différences

Commençons par dire que les pompes auto-amorçantes auxquelles nous nous référons sont une catégorie des pompes centrifuges classiques, dont elles diffèrent par les différentes manières dont s’effectue l’amorçage. Mais procédons par étape et essayons de comprendre, avant tout, comment fonctionnent ces produits. Les pompes centrifuges – qui représentent l’un des types les plus courants, mais pas le seul existant – déplacent l’eau par la force centrifuge : à travers la bouche d’aspiration, le liquide entre dans la machine, il est entraîné en rotation par une roue et poussé vers le refoulement de la pompe. 

Les pompes centrifuges de surface peuvent être installées en-dessous du niveau ou au-dessus du niveau de l’eau. Dans le premier cas, elles seront à un niveau inférieur à celui du liquide à prélever qui, par conséquent, s’écoulera sans difficulté vers la pompe ; dans le second cas, par contre, elles seront à un niveau supérieur : pour les faire fonctionner correctement, il faudra donc un amorçage adéquat. Le terme « auto-amorçante » peut ne pas être immédiatement compréhensible si vous n’êtes pas spécialiste ou si vous n’avez jamais eu affaire à de tels appareils, alors résolvons le « mystère » de ce mot. Une pompe est dite « amorcée » lorsque « la conduite d’aspiration et le corps de pompe sont complètement remplis de liquide », entraînant l’élimination de l’air présent dans la conduite d’aspiration lors du démarrage de la machine. Dans les pompes centrifuges classiques, l’amorçage se fait manuellement : pour que la machine fonctionne, il est donc nécessaire de remplir d’eau les tuyaux et le corps de la pompe. Dans les modèles auto-amorçants, en revanche, il n’est pas nécessaire d’intervenir avec la procédure manuelle, car ils sont capables de s’amorcer – c’est-à-dire de se remplir – de manière autonome

comment-fonctionne-la-pompe-auto-amorçante

Le mécanisme d’une pompe auto-amorçante

L’auto-amorçage est la capacité d’une pompe à aspirer l’air présent dans la conduite d’aspiration lors du démarrage. Mais comment fonctionne réellement une pompe auto-amorçante et comment se déroule cette procédure ? La voici expliquée en quelques étapes :

  • Tout d’abord, au premier démarrage, le corps de la pompe doit être rempli d’eau par une ouverture supérieure spécifique ;
  • Ensuite, après activation, la roue de la pompe développe des turbulences qui créent une forte dépression, à la suite de quoi l’air se trouvant dans la conduite est aspiré ;
  • Après mélange avec le liquide présent dans le corps de pompe, l’air s’en sépare et sort par le tuyau de refoulement ; le liquide, étant plus lourd, retombe et circule à nouveau ;
  • Une fois que tout l’air a été éliminé, la pompe s’amorce et commence à fonctionner.

Avantages et applications des pompes auto-amorçantes

Maintenant que nous comprenons comment fonctionne une pompe auto-amorçante, voyons quels sont ses avantages et dans quels contextes elle peut être utilisée. Par rapport à une pompe centrifuge classique, ce produit apporte en effet :

  • une plus grande simplicité et facilité d’utilisation, donnée par l’auto-amorçage ;
  • une hauteur d’aspiration supérieure, valeur qui indique la distance entre la surface de l’eau et la bouche d’aspiration de la pompe : les pompes centrifuges classiques sont capables d’aspirer le liquide d’une hauteur maximale de 5-6 mètres, tandis qu’en auto-amorçage on peut même atteindre 8 mètres.

Mais quels sont les domaines d’utilisation des pompes centrifuges auto-amorçantes ? Ces machines sont capables de traiter différents types de liquides et sont donc adaptées à une utilisation dans les secteurs domestique, agricole, bâtiment et industriel. Bien sûr, tous les modèles n’auront pas les mêmes applications ; par conséquent, lors du choix d’une pompe de ce type, il est nécessaire de vérifier pour quelle utilisation et pour quels liquides elle a été conçue. Les modèles AR Blue Clean, par exemple, sont parfaits pour la maison : ils permettent de prélever l’eau des puits, réservoirs et citernes, et de l’utiliser pour irriguer les potagers et jardins ou pour alimenter les petits électroménagers, évitant ainsi de consommer de l’eau potable.

pompe-submersible-ar-blue-clean

S’il s’agit de vider des pièces inondées ou des cuves, comme la piscine, les pompes les plus adaptées sont celles « immergées ». Comme leur nom l’indique, ces pompes commencent à fonctionner une fois qu’elles sont immergées dans le liquide à vidanger. Il existe différents types de pompes immergées, chacune conçue pour un usage spécifique, et toutes ne peuvent pas fonctionner à la même profondeur. Les pompes immergées AR Blue Clean par exemple, sont idéales pour l’évacuation des liquides des caves, garages, piscines, étangs et – pourquoi pas – des petits chantiers. 

Maintenant que vous comprenez le fonctionnement d’une pompe auto-amorçante, vous pouvez visiter notre sélection de pompes immergées et de surface : trouver l’article qui correspond le mieux à vos besoins n’aura jamais été aussi simple !