Nettoyage et plus

Decluttering (désencombrement en français) : qu’est-ce que c’est et comment l’appliquer pour ranger la maison

5 février 2020

BLOG
Decluttering (désencombrement en français) : qu’est-ce que c’est et comment l’appliquer pour ranger la maison

Des vêtements que nous n’avons pas portés depuis au moins dix ans, des livres que nous n’avons jamais lus, le vase de la tante que nous n’avons jamais aimé… et une série d’autres objets, bibelots et paperasse qui « encombrent » notre maison, mais dont, nous ne savons pas trop pourquoi, nous ne pouvons pas nous libérer.

Toutes ces choses – qui ont peut-être eu un sens dans le passé, mais qui ne sont plus nécessaires ou qu’on n’aime plus – peuvent créer de l’encombrement et du désordre : pourquoi ne pas alléger l’univers domestique avec le « decluttering » ? Si vous n’en avez jamais entendu parler, voici de nombreuses astuces pour le mettre en pratique et éliminer le superflu à la maison.

Decluttering : qu’est-ce que ça veut dire ?

Avant de comprendre comment appliquer le désencombrement à la maison, voyons ce que cela signifie. « Decluttering » est un terme anglais qui signifie faire de la place, éliminer l’encombrement : avec le decluttering on va se débarrasser de ce qui n’est pas nécessaire pour retrouver un lieu plus fonctionnel et organisé, mais pas seulement ; cette pratique, en effet, aurait également des implications positives sur le plan psychologique, nous permettant de nous concentrer sur le présent (sans oublier que, selon certaines études, un environnement ordonné serait positif pour l’esprit, comme nous l’expliquons dans l’article dédié aux bienfaits du ménage domestique). Désencombrer cependant ne signifie pas tout jeter : cette technique nécessite en effet une évaluation minutieuse des objets pour comprendre ce qui doit être jeté et ce qui ne l’est pas. Découvrons plus comment cela fonctionne.

désencombrer comment faire

Comment désencombrer sa maison : 3 conseils pour éliminer le superflu

Maintenant que nous connaissons sa signification, voyons quelques conseils pour se consacrer au decluttering de la maison efficacement et sans se décourager. Surtout, dans un premier temps, il pourrait ne pas être facile de décider ce qu’il faut éliminer et ce qu’il faut garder, notamment en raison des liens affectifs qui nous attachent à certaines choses : voici 3 conseils utiles pour aller droit au but et ne pas se laisser submerger par les regrets.

1 – Commencer progressivement

Terminer le decluttering de la maison en une seule journée n’est pas une mince affaire et risque de nous démotiver dès le départ. Pour tout affronter avec plus de sérénité, pourquoi ne pas commencer par étapes ? Par exemple, vous pouvez partir d’une pièce et prévoir de terminer le travail dans la semaine, en consacrant peu de temps chaque jour à cette activité. Lors du réaménagement de la pièce, nous vous recommandons de procéder par sections, dans le but de commencer une tâche et de la terminer : ainsi, au fur et à mesure que vous verrez chaque étape franchie, la confiance en vous et l’enthousiasme grandiront.

De plus, lors du travail, vous pourriez en profiter pour nettoyer rapidement la poussière accumulée. Quels meilleurs alliés, à ce stade, que les aspirateurs AR Blue Clean ? Saviez-vous que nos bidons aspirateurs multifonctions peuvent éliminer les saletés solides et liquides et que, grâce à leur grande contenance, vous pouvez travailler en toute tranquillité, sans avoir à vider fréquemment le bac ou le sac ? De plus, leur design compact, leur puissance et leur polyvalence font de ces produits des outils indispensables pour l’entretien des espaces intérieurs et extérieurs de votre maison.

2 – Les questions à se poser pour comprendre si un objet est à jeter

Ne nous leurrons pas : se débarrasser de certains objets, même s’ils ne sont plus nécessaires, n’est pas toujours facile. En fait, si cela avait été le cas, nous n’aurions pas rempli la maison de tous les souvenirs, reliques et bric-à-brac liés aux vingt dernières années de notre vie ! Mais avant tout, comme nous l’avons mentionné, désencombrer ne signifie pas tout jeter, mais passer par un processus de prise de décision qui nous aide à connaître les liens, de nature pratique et émotionnelle, qui nous unissent à ce que nous possédons et agir en conséquence.

Alors, comment éliminer le superflu ? Pour comprendre quel sort réserver à une robe, une parure ou un livre ancien, il est important de se poser quelques questions telles que : « est-ce que je l’ai déjà utilisé ? », « m’est-ce encore utile ? », « ça me donne des émotions positives ? ». Par exemple, selon Marie Kondo, créatrice de la désormais célèbre Méthode KonMari, il ne faut garder que les choses qui nous procurent de la joie et remercier les objets dont nous nous débarrassons, avant de les laisser partir, pour le service rendu. A cet égard : quel sort réserver à ce dont on ne veut plus ? Voyons comment nous organiser avec la technique des quatre boîtes.

3 – La méthode des quatre boîtes

Une pratique utile peut être celle des quatre boîtes. Pour la mettre en pratique, il vous suffit de trouver quatre boîtes et d’affecter chacune d’elle à un usage différent, par exemple : la première aux objets à conserver, la seconde à ceux à vendre/donner, la troisième aux choses qui ont besoin de réparations et la quatrième à tout ce qui va dans la collecte différenciée. Comme vous pouvez le voir, en plus d’éliminer le superflu, le decluttering nous permet de donner une nouvelle vie à ce que nous n’utilisons plus, en le donnant à ceux qui en ont le plus besoin.

désencombrer ranger

De la garde-robe à la cuisine : quelques conseils pour désencombrer la maison

Les informations que nous avons fournies peuvent être appliquées à tous les domaines de la maison, à commencer par la garde-robe : combien d’entre nous ont des vêtements que nous n’avons plus portés depuis des années, peut-être parce qu’ils sont passés de mode ou parce qu’ils ont la mauvaise taille ? Eh bien, à l’occasion du changement de saison, pourquoi ne pas en profiter pour un désencombrement sain ? Une idée sympathique peut aussi être d’organiser un échange de vêtements avec des amis, pour leur donner ce que vous ne portez plus : une façon amusante de renouveler votre garde-robe sans rien dépenser !

Et qu’en est-il de la cuisine ? Ici aussi, le travail ne manque généralement pas : entre les tasses ébréchées, les casseroles abîmées, les assiettes fissurées… il y a tellement des choses qui valent la peine d’être évaluées pour décider quoi garder et quoi jeter ! Sans oublier les objets qui s’accumulent souvent dans les tiroirs ou les appareils que nous n’utilisons pas. On vous a offert un mixeur que vous n’utilisez jamais et le grille-pain ne sert qu’à accumuler la poussière ? Si c’est le cas, vous pourriez envisager de les donner ou de les vendre.

Vous ferez de même pour tous les autres environnements domestiques tels que la salle de bains, où une sélection rigoureuse de produits cosmétiques et de maquillage vous attend, et le salon où, généralement, bibliothèques, bureaux et meubles divers sont un réceptacle pour tout et n’importe quoi…

Comme vous pouvez le voir, le decluttering de la maison est sans aucun doute un travail exigeant mais, s’il est organisé en petites séances programmées, il sera utile et satisfaisant ! De plus, cela peut aussi être une habitude valable pour garder la chambre des enfants mieux rangée et de les éduquer à se libérer des objets et des jouets qu’ils n’utilisent plus. A ce propos, avez-vous déjà lu notre article consacré aux enfants et aux travaux ménagers ?

D’autre part, nous savons aussi que tout le monde n’aime nécessairement pas les espaces parfaitement rangés et minimalistes. Si vous souhaitez en savoir plus, parlons-en davantage dans le post sur la psychologie d’une maison en désordre